Roulio beaucoup aimer les grelots. Les cadeaux, le vin chaud, les billets autrement gros dans ses sabots, les…

94ea3a611b23c28f9d1de5a6d9d71c6f

J’aime la magie. J’aime Noël. J’aime la putanasse de magie de Noël.

Ah oui alors. Je kiffe le givre aux fenêtres, la buée qui nous sort du bec quand on se promène bras dessus bras dessous, les feuilles mortes  croustillant sous les semelles, j’aime les chocolats chauds pleins de mousse et de bulles qu’on lape, tel un gros Ravi de la crèche, en s’en foutant partout.

J’aime me rouler dans les couvertures alors qu’il fait un froid de gueux dehors, à point passer sa quille derrière la grille de la Bastille et les téléfilms hautement cuculs de Noël, pétris de bons sentiments et de guirlandes scintillantes, de loupiotes féériques, réchauffant l’âme, j’aime les marshmallows de Noël*, les cadeaux de Noël, les grelots de Noël qui portent bonheur et les sucres d’orge, les tartines de foie gras** et les jambons de poutargue, les cageots d’oursins, le caviar d’aubergine sur du pain tiède, les oeufs de lompe dont on s’empiffre à même le pot, la cuillère. J’aime marcher dans la poudreuse et m’y enfoncer jusqu’aux cuissots, les gâteaux de Noël gorgés de sucre glace, les vénérables calendriers de l’Avent avec des bouts de fromage dedans, les courses de luge et les nuits pleines d’étoiles.

J’aime l’odeur de la volaille cuisant dans son jus, les déguisements de Noël (pour pinces à linge humaines et canines, ça va de soi mon gars), j’aime faire des voeux et bécoter kunkun sous le gui, les paquets qu’on griffe avec frénésie, le coeur battant, l’oeil brillant, j’aime l’attente de la sacro sainte heure de minuit et les cris aigus qui en découlent alors: « JOYEUX NOEL, JOYEUX NOEL A VOUS MES GROS CHERIS! », j’aime m’imbiber de vin rouge (qui tâche) et de thé de Noël, puis hoqueter d’ivresse, j’aime les yeux de ceux qui me sont cherrrrrrs, les bras amis me serrant et m’étouffant de tendresse, me noyant le gratin d’amour, de douceur et…Bonne Mère j’aime, j’aime, j’aime Noël quoi. Alléluhi, Alléluïa.

d1cddc6de6d032128ec3aa6026337ee1

*Oui mais les chamallows sans viande hein, c’est à dire sans gélatine.

**Pauvres pauvres grosses et grasses oies. C’est ça d’être une ingrate face, doublée d’une femme à barbe égoïste et sans vergogne. D’avance pardon.

b23bbfe7865cb559e9e50e0219ae2cc0

Publicités

Laisser une tra-trace de votre passage...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s